Des idées en action pour votre business.

7 conseils pour DÉVELOPPER LE LEADERSHIP de Vos freelances

Que vous soyez manager d’une équipe ou sous la responsabilité d’un manager, que vous exerciez une activité en équipe ou en freelance avec plusieurs clients différents…vous avez certainement déjà collaboré avec des personnes dotées d’un talent exceptionnel pour fédérer les autres et faciliter l’avancement des choses dans le bon sens. C’est ce qu’on appelle le leadership ! Ce talent humain extraordinaire et efficace est très recherché en milieu professionnel.

Ce petit article vous propose une voie puissante et originale pour soutenir et développer le leadership de vos freelances tout au long de leur mission. Mais avant d’y arriver, et pour faciliter la compréhension des uns et des autres, il est indispensable de faire une petite précision sur ce que veut dire travailleur indépendant.

Que veut dire travailleur indépendant ?

Le travailleur indépendant est une personne qui exerce son activité de manière autonome et libre, en dehors de tout lien de subordination. Autrement dit, il n’a pas de chef. C’est lui qui définit tout seul l’organisation de son travail. En général, celui-ci se singularise par une forte polyvalence.

Il faut préciser par ailleurs que cette notion recouvre plusieurs métiers (graphiste, juriste, artisan, comptable, développeur, boulanger, artisan, etc.) et statuts juridiques à la fois. En effet, si le travailleur indépendant veut exercer comme freelance, il a le choix entre être entrepreneur individuel, auto-entrepreneur ou alors monter une entreprise dont il sera l’unique associé (ça peut être une SASU, une EURL ou une EIRL). Vous comprenez ainsi, qu’il existe toute une démarche pour être indépendant.

Soutien et développement du leadership des freelances dans le cadre de leur mission

L’importance du leadership dans l’entreprise comme dans une activité exercée en freelance est un facteur crucial au maintien de l’efficacité organisationnelle et de l’avantage concurrentiel. Vu sous cet angle, il apparaît que le leadership est ou devrait être quelque chose d’encore plus essentiel pour les freelances qui sont appelés à travailler et à faire face tout seul, à la rude concurrence du monde professionnel. Dès lors, pour exercer son activité efficacement, tout freelance doit nécessairement développer son leadership de manager.

Qu’est ce que le leadership ?

On peut définir le leadership comme la capacité d’un manager ou d’un travailleur indépendant à avoir une certaine influence sur ses collaborateurs de manière à ce que ces derniers puissent exécuter les différentes tâches qui les sont confiées sans contrainte, et avec toute la motivation souhaitée. Le leader est donc un meneur d’équipe, et pour cela, il doit se montrer extrêmement dynamique, responsable et rassembleur. C’est dire combien le rôle du leadership dans une organisation peut être important pour l’atteinte des objectifs communs.

Loin de se limiter à l’organisation et l’attribution des tâches, le vrai ou le bon leader est celui qui œuvre également dans le sens d’instaurer une véritable cohésion et harmonie autour de son équipe. En plus d’être autonome, créatif et enthousiaste, il doit surtout être un excellent communicant : ces communications doivent être claires et transparentes.

Cette faculté à exercer un leadership se développe progressivement, au fil du temps, à la suite de plusieurs expériences tant sur le plan professionnel que personnel. Le leadership peut cependant être positif ou négatif. Autant, on peut y trouver une grande source de motivation pour soi-même et ses collaborateurs, autant celui-ci peut entraîner l’effet contraire…tout dépend donc de comment est-ce qu’on s’y prend face aux différentes situations.

 

Comment identifier et cultiver le leadership des freelances dans une équipe ?

Le vrai enjeu au sein d’une équipe de freelances est de pouvoir repérer les potentiels de chacun en tenant compte des diversités que cela implique, et de rechercher par la suite, le contexte qui sera davantage propice à leur expression. Cette démarche devra notamment s’appuyer sur des outils de management fiables et solides capables de déceler et d’optimiser le leadership de chaque collaborateur. Pour y parvenir, le responsable de l’équipe doit en ce sens :

1/ Établir des règles et objectifs simples

Tout comme les employés au sein d’une entreprise, les freelances ont besoin d’être guidés par une vision claire et une stratégie qui donnent du sens à leur quotidien. Ceci dit, l’absence de règles et d’objectifs clairement définis dans une équipe peut très vite déclencher un mal-être et une perte de cohésion des freelances. Le rôle du manager sera donc d’inspirer ces derniers en partageant explicitement la vision du projet pour que chaque collaborateur comprenne effectivement comment sa participation individuelle permettra d’atteindre les objectifs communs. Cette approche encouragera en outre, la culture de l’échange au sein du groupe, à travers des contacts réguliers, formels ou non formels.

2/ Mettre tout le monde sur un pied d’égalité

Mettre tout le monde sur un même pied d’égalité et insister sur le respect de la dignité des uns et des autres, il n’y a pas de moyen plus fiable que cela pour motiver et construire des relations de confiance dans une équipe. Chaque freelance qui se sent respecté et traité de manière égale aux autres aura également la même attitude en retour vis-à-vis de ses coéquipiers. Cet esprit permettra à chacun de se mettre à la place de l’autre, sans condescendance, et quel que soit le niveau d’éducation et la fonction occupée. Une telle ambiance favorisera naturellement l’esprit de leadership et la prise d’initiative de la part des freelances.

3/ S’adapter à chaque collaborateur

Le propre d’une équipe, c’est la diversité qui la caractérise. Et cette diversité suppose de même, que chaque membre de l’équipe a des particularités, des compétences et des sensibilités qui lui sont propres. Il faut donc pouvoir identifier tout cela et les prendre en compte dans la relation professionnelle avec chaque collaborateur. Cela permettra de mieux comprendre les attentes, mais plus encore de mieux exploiter les potentialités que regorge chaque freelance.

4/ Reconnaître le travail bien fait

Tout le monde a besoin d’être félicité et reconnu pour le travail bien fait. Au sein d’une équipe, il est donc important de récompenser les bonnes initiatives. Cela encourage et booste la confiance des collaborateurs qui voudront ensuite se surpasser davantage. De même, la reconnaissance du bon travail sera un catalyseur du leadership des freelances en ce sens qu’ils se sentiront honorés et mis en valeur par un tel acte. Toute chose qui les motivera davantage et stimulera leur performance et leur adhésion à la vision commune.

5/ Garder le contact

C’est en allant régulièrement au contact de chaque freelance que le manager pourra identifier et mieux contribuer au développement de leur leadership. De plus, c’est un excellent moyen de leur montrer qu’ils ont de l’intérêt et qu’ils ne passent pas inaperçus au sein de l’équipe. En favorisant des relations humaines plus agréables, le contact a de même un impact positif sur le moral des travailleurs qui peuvent dès lors donner le meilleur d’eux-mêmes sans aucune contrainte ni difficulté.

6/ Utiliser des outils performants

L’évaluation des performances, l’attribution de nouvelles responsabilités, l’encouragement de l’effort, la formation et la motivation…sont quelques-uns des leviers qui permettent de repérer et de soutenir le leadership des collaborateurs au sein d’une équipe. Le manager doit surfer sur ces outils performants pour amener les uns et les autres à optimiser leurs compétences et les talents qu’ils ont en eux pour le plus grand bien de la vision commune qui les fédère.

7/ Rester réactif

Le meilleur moyen d’obtenir ce que l’on attend des autres, c’est de communiquer. La communication et la réactivité doivent donc se situer au cœur de la relation humaine et professionnelle au sein d’une équipe comme dans toute organisation. Tout en communiquant ses idées et en défendant ses opinions, le leader doit être attentif à ce qui se passe autour de lui et aux préoccupations de ses collaborateurs pour mieux cerner leurs besoins et les difficultés qui peuvent être des obstacles à l’éclosion et l’affirmation de leur propre leadership.

 

 

Connectez vous à la Conférence en Ligne : Le levier puissant d'une équipe à distance !

Cliquez ici pour découvrir notre formation sur la délégation 7 Jours Pour Déléguer

Articles récents