Les news de l'Agence 1482
Podcast Openbar.fm

Hors de question de rater le prochain épisode Openbar.fm !

Laissez-nous votre prénom et votre adresse mail pour recevoir une notification à chaque fois qu’un nouvel épisode paraît. 

délégation motivation | 3 min de lecture

Six trucs pour être un meilleur patron à distance

Réussir à bien manager une équipe à distance requiert des aptitudes de gestion bien particulières. Même quand les employés sont géographiquement dispersés de part et d’autre, il est possible de les guider efficacement. Nous vous proposons 6 astuces qui vous aideront dans votre tâche.

Encadrer ses équipes

L’un des plus grands défis du télétravail, est de réussir à faire confiance à ses employés. Bien que plusieurs études ont prouvé qu’un employé qui travaille à domicile est beaucoup plus productif, certains chefs d’entreprise ont toujours du mal à emboîter le pas. Pour cause, ils reçoivent moins d’informations quant aux comportements professionnels de leurs employés, ce qui les plonge dans une grande angoisse. 

Certains gestionnaires commettent l’erreur de contrôler systématiquement leurs employés. En général, ceci est dû au fait qu’ils éprouvent des difficultés à délaisser certains aspects techniques, car estiment que tout irait mieux s’ils supervisent eux-mêmes le travail. En réalité, ils gagneraient plus à encadrer leurs équipes, qu’à les contrôler. Ceci instaurera un climat de confiance réciproque.

Dynamiser les réunions

Beaucoup de gestionnaires privilégient les réunions par vidéoconférence. Ce n’est pas mauvais en soi. Le problème est que les employés ont tendance à éteindre leurs caméras et à vaquer à d’autres occupations. Pendant ce temps, le patron parle souvent sur la plateforme. Il se rend compte de la supercherie lorsqu’il pose des questions de contrôle quant à la teneur de ce qu’il disait. 

Pour éviter cette situation, il gagnerait à communiquer certaines informations par courriel électronique. Ceci contraindra les employés à rester dynamiques et favorisera une communication collaborative.

Définir avec exactitude les responsabilités de chacun

Il est recommandé de créer des documents ressources ou des chartes de travail, qui déclinent avec exactitude les tâches et échéanciers de toute l’équipe. Les mécanismes pour les évaluations, les objectifs annuels ainsi que les valeurs de la structure sont autant d’informations que l’on pourra consulter dans ces documents.

Encourager ses équipes

Le télétravail peut se révéler être un piège aussi bien pour l’employé que pour l’entreprise. La sensation d’isolement et même d’abandon, peut facilement pousser les employés à perdre leur motivation

Pour éviter cela, les dirigeants doivent maintenir à son maximum, la motivation de leurs équipes. Ceci peut être fait en les remerciant de tant à autres pour les efforts qu’ils fournissent, sans oublier de leur rappeler leurs points forts qui font d’eux des éléments indispensables au fonctionnement de l’entreprise.

Cultiver la proximité

Plusieurs études ont prouvé qu’un manager gagnerait à ne pas être top distant de son équipe. En plus de faciliter les échanges, et de manière générale la communication interne, cette attitude améliore grandement les performances des employés. Il est vrai qu’en cas de travail à distance, c’est quelque peu différent, mais pas inédit.

Être proche de ses employés ne saurait se résumer au contact physique. C’est avant toute chose une émotion. Elle peut évidemment être entretenue à distance. Les moments informels qu’on partage par vidéoconférence, pendant lesquels l’on échange en rigolant sur des sujets de la vie courante, ont une valeur inégalable.  

Attention toutefois à ne pas commettre une erreur sans forcément le vouloir. Certains employés prennent souvent mal le fait que leurs boss leur demandent comment ils vont. Pour eux, c’est une sorte de contrôle voilée que leurs patrons exercent sur eux. La bonne attitude consiste à parler d’abord de soi, avant de chuter sur l’employé. Ceci permet de créer un dialogue bidirectionnel. 

Ajuster ses exigences

Avec les exigences liées au Coronavirus, les conditions de travail s’en trouvent affectées. Ceci impacte directement sur la cadence de travail et la performance des entreprises et donc, de leurs exigences. Les managers devraient donc faire preuve d’humanisme en adaptant la pression de l’entreprise au contexte socio-économique mondial. 

Les attentes doivent être revues relativement à la réalité qui sévit, sous peine de conduire tout droit les employés à la dépression. Certains employés connaissent des situations financières très difficiles, d’autres ont perdu des membres de leurs familles ou des proches du fait du coronavirus. Les autres encore vivent de graves tensions au sein de leurs familles. C’est autant de situations qu’il faut prendre en compte. Il n’est pas question de penser que l’entreprise fonctionne selon l’humeur et les disponibilités des employés. Il est plutôt question de bien réagir face à cette situation inédite qu’est le coronavirus et ses multiples conséquences. 

Il serait inéquitable de garder le même degré d’exigence, et de contraindre les employés à abattre le même volume de travail. Réduire leurs tâches peut être considérée comme une faveur à eux accordée, mais il faut garder en esprit que c’est aussi et surtout pour le bien de l’entreprise. 

Conclusion

Après avoir lu tout ce qui précède, nous savons que vous êtes désormais en mesure d’appliquer les bonnes attitudes pour gérer efficacement vos équipes distantes. Fort heureusement, ce n’est rien de bien compliqué. Il s’agit en somme, de se montrer plus près de son équipe et de faire preuve d’humanité.  

Rechercher dans nos articles

    Faites-nous savoir ce que vous avez pensé de cet article!

    Déposez vos commentaires constructifs ci-dessous 

    Articles Similaires:

    Télétravail : la routine du bureau est importante ...

    Les 5 meilleurs outils pour travailler à la maison