Des idées en action pour votre business.

Le géant de l'outillage Facom et l'automatisation

Ayant fait de la conception et la fabrication des tournevis sa spécialité depuis plus d’un siècle, l’entreprise Facom, via son usine digitale d’Arbois, produit des millions de tournevis chaque année, avec une production journalière estimée à 65 000 exemplaires.


 

Concrètement parlant, cette usine est classée à la première place des usines productrices de tournevis dans l’espace européen, mais également de clés mécaniques, clés pour filtres et pinces étaux entre autres. Petit tour d’horizon sur le mode de fonctionnement de ce géant de l’outillage Facom.

 

Une gestion adéquate de la diversité

Unique site de conception des tournevis du groupe Stanley Black & Decker, cette usine, située en Arbois fournit en plus de l’outillage facom, les autres marques du groupe que sont Usag-Pastorino (Italie) et Britool (Grande-Bretagne). Cette diversité implique une maîtrise de plusieurs qualités et un savoir-faire exceptionnel. C’est ainsi que différentes références, 3500 plus précisément sont produites dans cette usine.

 

L’usine se caractérise par l’automation industrie qui passe par la maîtrise de différents métiers. Entre autres, ce système automatisé le décolletage, le taillage, le forgeage, la soudure, le meulage ou même encore le traitement thermique ou le thermoformage.

 

Comment mettre en place une automatisation ? Comment cette usine procède-t-elle ?

 

Les secrets de l’automatisation de l’usine: Une intégration avancée

 

L’usine d’Arbois possède une équipe consacrée à la Recherche et le Développement. Elle est formée de chefs de projets, de designers industriels et de chargés de conception. De cette manière, l’automatisation de l’usine lui permet de concevoir intégralement ses produits, toutes les phases étant prises en compte. Au total, on dénombre plus de 200 personnes travaillant dans cette équipe, assistées d’un système de robotisation adéquat.

 

Une démarche de fiabilisation dès l’amont

 

L’un des éléments qui font la force de cette usine est qu’elle maximise ses efforts dès le début du processus, afin de minimiser le nombre d’éventuels problèmes qui pourraient survenir durant la production. Il s’agit d’un automatisme parfaitement huilé. Ceci donne donc droit à un très grand nombre de contrôles durant le développement, la production et même pendant la phase finale du processus.

 

Afin de permettre à l’usine de garder ce niveau d’efficacité tant qualitatif que quantitatif, l’usine bénéficie d’une dotation annuelle de 800 000 euros notamment pour améliorer le digital en entreprise. Mais il peut arriver que cette dotation soit revue à la hausse en cas de fabrication de nouveaux produits commandés.

 

Un tournevis que l’on peut frapper

 

La robotisation du travail combinée à la supervision humaine et à un savoir-faire spécifique a permis de concevoir un certain nombre de gamme de tournevis à succès dont les plus récentes sont celles qui comportent des zones de frappe : inox protwist Stainless et le Protwist Shock. En plus d’intégrer les caractéristiques générales des Protwist, elles y ajoutent certaines particularités. Par exemple, les Protwist Shock permettent à leurs utilisateurs de s’en servir aussi bien pour visser/dévisser, mais aussi pour frapper par exemple d’une certaine manière une vis grippée afin de la décoller. Plus robustes et résistants que les modèles classiques, ils transmettent de manière optimale la pression exercée par le choc et permettent de réduire l’effet de rebond et les vibrations ressenties dans la main.

 

Stainless pour éviter la contamination

 

La gamme Stainless, pour sa part, répond à un autre objectif. En effet, elle est adaptée aux professionnels qui évitent la rouille soit du fait qu’ils travaillent dans des lieux naturellement propices à la corrosion, soit parce qu’un effet de contamination est proscrit pour raisons sécuritaires ou sanitaires.

 

Grâce à un processus d’automation industrie adapté, tous les équipements de cette gamme utilisent des vis faites en acier inoxydable. Bien qu’ils soient conçus de manière à être d’office protégés de toute rouille, ces tournevis risquent néanmoins de laisser de minuscules particules en métal qui subiront par la suite l’effet inévitable de la rouille.

 

Le choix d’un outil en inox présente l’avantage de ne pas endommager la tête des vis. Ceci a motivé le lancement d’une gamme spécifique de 14 références de tournevis et de 9 références de clés mâles faites en acier inoxydable. Cette tendance pourrait être appliquée à d’autres références telles que des pinces.

 

Il était question ici de se servir d’un acier (notamment le X46Cr13) qui présente l’avantage d’être très résistant et très pratique en usine. Durant l’ensemble du processus, chaque outil subit un traitement spécifique permettant de garder intactes les caractéristiques de chacun, mais aussi de renforcer leur résistance à la rouille.

 

Bien que les tournevis Protwist et Strainless possèdent le même manchon, on les distingue par leur couleur (mélange de gris foncé et gris clair). On les distingue également par des codes colorés et des pictogrammes.

 

 

Que ce que l’automatisation ? Facom a su parfaitement y répondre dans la pratique.

 

 Connectez vous à la Conférence en Ligne : Le levier puissant d'une équipe à distance !

 

 

 

Articles récents