Des idées en action pour votre business.

4 CONSEILS de RECONVERSION au télétravail

Après plus de vingt ans de vie professionnelle bien remplie, Chloé, 45 ans, s’est rendu compte qu’elle avait besoin de changement. Cette assistante administrative n’en pouvait plus de la pression permanente qu’elle subissait au travail de la part de son patron et avait besoin de consacrer plus de temps à sa famille. Elle a donc décidé de quitter son poste pour un travail qui lui offrirait le temps dont elle rêvait.

La difficulté de se reconvertir

Le désir de reconversion de Chloé était si fort que celle-ci a commencé à chercher un métier qui lui correspondait et qui lui permettrait de garder sa liberté. Bien entendu, avec ses compétences et ses années d’expérience, la femme de 45 ans pouvait difficilement se tourner vers un autre métier. Se demandant « quel métier pour moi ? », elle a consulté plusieurs annonces télétravail grâce à une amie afin de se faire une idée du type de travail qui pourrait l’intéresser.

Le problème c’est qu’elle n’avait aucune idée de ce qui pouvait être bien pour elle et son projet de liberté. L’idée de devenir un télétravailleur étant très plaisant, Chloé a cherché à approfondir ses recherches sur le domaine. Lors de ses nombreuses consultations sur internet, Chloé s’est rendu compte que les métiers proposés étaient tout aussi intéressants et qu’elle disposait même de la possibilité de travailler en collaboration avec un autre professionnel pour avoir moins de pression au travail.

La prise de décision

Après différentes consultations, Chloé a décidé de travailler dans le domaine qu’elle connaissait si bien. Après un bilan de compétences comme il est coutumier de le faire dans ces cas-là, la femme de 45 ans a décidé de se reconvertir en assistant administratif travaillant en télétravail. Certes, l’assistant virtuel français n’est pas le plus populaire des métiers mais cela permet à Chloé de travailler dans un secteur d’activité qu’elle maîtrise tout en ayant le temps de s’occuper de sa famille. De plus, l’emploi communication digitale facilite la communication avec son employeur.

Réussir sa reconversion au télétravail

Pour réussir sa reconversion, Chloé a fixé quelques bases essentielles qui l’aideraient pendant son activité en télétravail.

Aménager son environnement de travail

Travailler de sa maison nécessite une bonne dose de concentration et de confort. Afin de se garantir des séances de travail paisibles, Chloé a mis en place un cadre idéal taillé sur pièces. Elle a pris le temps d’aménager un bureau dans le cabanon pas très loin de la porte arrière de la cuisine. Pour le décor, elle a pensé mettre des couleurs joyeuses qui la mettent de bonne humeur au simple regard. Ce nouveau travail lui donne la possibilité de travailler quand elle le veut sur la table de la cuisine ou sur la terrasse de la maison.

Définir son cadre de travail

Devenir un télétravailleur demande d’avoir un cadre de travail bien défini. Chloé s’est imposé des limites claires lors de la structuration de son travail. Celle-ci a rayé les week-ends de son planning. En cas de force majeure, elle travaille seulement quelques heures le week-end et pour des tâches bien précises. Elle a par exemple décidé de travailler souvent le soir quand elle a couché les enfants mais pas à plus de 23 heures. L’objectif est de ne pas travailler 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Cependant, cela n’a pas été simple à gérer avec son entourage à la maison. Lorsqu’elle a commencé à travailler chez elle, Chloé était constamment gênée par sa famille et ses amis. Elle a dû poser des règles strictes pour se libérer complètement de tous les ennuis qui la perturbaient. Elle ne répondait pas aux appels de ses amis pendant les heures de travail. Ceux-ci savaient pourtant qu’elle avait quitté son précédent travail pour se consacrer à une activité libérale. Pour que les autres respectent son travail, elle a commencé par le respecter elle-même. Sa conviction personnelle a fait en sorte que tout son entourage respecte son travail.

Délimiter son territoire

Pour s’assurer de ne pas être gênée pendant qu’elle travaille, Chloé a expliqué clairement à ses proches (ses enfants en particulier) qu’ils sont censés respecter SON territoire. Cela a entraîné une série de mesures applicables aux membres de sa famille dans le but de les éloigner de son espace de travail.

Prévenir l’isolement

Définir des règles strictes c’est bien mais il ne faut pas s’isoler pour autant. En définissant des heures de travail et en se coupant du monde pour se concentrer, il peut arriver que l’on se retrouve tout seul, sans avoir quelqu’un à qui parler. Pour travailler de manière efficace de chez elle, Chloé a donc pensé avoir une petite dose de sociabilité pour se recentrer pendant ses jours de travail.

En travaillant de la maison, Chloé limite ses déplacements et ses contacts. Elle s’est donc organisée de manière à avoir des rendez-vous avec des jours d’intervalle. De ce fait, elle a des jours pendant lesquels elle décide de travailler sans parler à quelqu’un et parfois elle sort pour rencontrer des clients afin de changer d’air. Cette méthode lui permet d’éviter à la fois le surmenage et l’isolement.

 

Connectez vous à la Conférence en Ligne : Le levier puissant d'une équipe à distance !

Cliquez ici pour découvrir notre formation sur la délégation 7 Jours Pour Déléguer

Articles récents